Aller au contenu

Le programme Nec Mergitur

CONTEXTE

Face au niveau élevé de menaces et à leur diversité, qu’elles soient à visée terroriste ou dans un but économique et qu’elles aient pour origine l’homme ou une catastrophe naturelle, la communauté de l’innovation se mobilise pour faire émerger en ville des solutions innovantes en matière de sécurité. Pour mieux se préparer en cas de crise et être plus résilient en cas d’attaque ou de catastrophe, la Ville de Paris et la Préfecture de police ont confié à l’Urban Lab de Paris&Co le développement d’un programme d’innovations et d’expérimentations, Nec Mergitur.

LE HACKATON NEC MERGITUR

En janvier 2016, plus de 400 personnes, chercheurs, entrepreneurs, start-ups, personnalités qualifiées du monde de la sécurité ou des grands institutionnels se sont réunis à l’Ecole 42 pour un Hackaton. Structuré en 38 équipes autour de 6 grands défis, il a abouti à la remise de 10 prix et de 17 mentions spéciales par un jury composé de personnalités qualifiées et d’élus.

 

 

L'appel à compétences

Suite au Hackaton, un appel à compétences est lancé afin que les start-up et ETI proposent leurs solutions innovantes et expérimentales en matière de sécurité. En 2017, plus de 100 entreprises dont 45 start-up ont candidaté à Nec Mergitur.  Les grands thèmes identifiés :

> Vidéo et image

> Localisation indoor et simulation 3D

> Communication avec la population

> Analyse et déplacement de foules,

> Prévention et formation,

> Analyse des données ouvertes et intelligence artificielle,

> Interopérabilité des réseaux, capteurs hétérogènes

> Technologies de construction

Les quatre membres fondateurs de Nec Mergitur

Paris Aéroports

 

ONET

 

La Préfecture de police de Paris