Aller au contenu
Etat : En cours
  • Environnement

Le projet vise à recréer du lie social au sein d'un quartier et à réhabiliter l'image des plus démunis, en impliquant les habitants, avec ou sans-domicile, dans des activités de jardinage

En bref

Porteur de projet : Association La Cloche, plus connue sous le nom "Le Carillon"

Expérimentation : A l'échelle d'une rue, confier l’entretien des nouveaux espaces végétalisés à des sans-domiciles sédentaires, avec l’appui des commerçants solidaires du réseau et des particuliers adhérents de l’association. L'enjeu est de renforcer le lien social et d'inverser ainsi le regard porté sur la personne sans-abri.

Territoire : La rue Fénélon, dans le 10e arrondissement

Partenaires : voir ci-dessous

Lauréat de l'appel à expérimentations : Adaptation au changement climatique

Carte d'identité du projet

La solution

Le projet consiste à mobiliser l'ensemble des acteurs d'un quartier autour d'un projet de végétalisation. Après quelques mois, l'objectif est confier l’entretien des nouveaux espaces végétalisés à un sans-abri sédentaire, à l'échelle d'une rue, avec le soutien des acteurs partenaires.

L’innovation repose dans l’approche : elle replace le citoyen (qu’il soit commerçant solidaire, habitant de la rue ou bénévole du réseau) au cœur de l’action sociale et inverse le regard porté sur le sans-abri, qui contribue à l’embellissement de la rue.

L'enjeu est d'inverser ainsi le regard porté sur le sans abri et de favoriser l'échange, à l'échelle du quartier, entre les habitants, les commerçants et les partenaires.

Ce que l’on teste

L’évaluation visera à déterminer si le projet a permis de réduire le sentiment d'exclusion des sans-domicile investis et de renforcer le lien social. A l'échelle du quartier, il s'agira également de déterminer l'impact sur le quartier en termes d'amélioration du bien-être et de changement de comportements. Enfin, le degré de végétalisation sera évalué.

La rue choisie est la rue Fénelon, dans le 10e. Elle accueille 10 jardinières, ainsi que des nichoirs d'oiseaux. 5 pieds d'arbre seront également investis.

Les Clochettes propose aux différents acteurs du quartier de s’investir sur le projet, à savoir :

  • Les habitants avec ou sans-domicile organisent, participent aux activités de jardinage et deviennent responsables de la rue
  • Les commerçants ouvrent leurs portes aux jardiniers du quartier (permettre un accès à un point d’eau, stocker du matériel, etc.
  • Les structures partenaires (associations, universités, etc.) participent à la vie de quartier en co-construisant le projet et en co-organisant des ateliers participatifs.

Pour cela, plusieurs temps forts sont organisés pour mobiliser les acteurs du quartier, tels que :

  • des réunions de co-construction pour rencontrer les acteurs du quartier
  • l'organisation d'ateliers participatifs pour définir le projet, pour sensibiliser les habitants (avec ou sans domicile), pour construire le mobilier de jardins , pour l'identifier les espèces à planter et pour jardiner
  • un événement pour inaugurer la rue verte
  • des réunions de jardinage
  • une analyse de l’impact du projet (évaluation)
  • une phase d'autonomisation du projet (nommer un coordinateur au sein de l’arrondissement, mise en place des permanences régulières, etc)

Pour aller plus loin :

La démarche réunit de nombreux partenaires. Sont impliqués : la Mairie du 10E, l'ESI aux Captifs de la libération, Les Miscellanées de M.Jash, Merci Raymond, le Paris College of Art, les Alchimistes, Upcycly, Pépins production