Publié le :

Belle Histoire n°11 - La ville du 1/4 d'heure, du concept à la réalité

#Open Innovation #Startup #Évènement #Expérimentation

Du concept à la réalité, et en partenariat avec la Chaire Entrepreneuriat Territoire et Innovation (Université Paris Panthéon Sorbonne), le pôle Ville Durable de Paris&Co travaille avec ses porteurs de projet à la mise en œuvre opérationnelle de ce concept prometteur. Pour cette 11ème Belle Histoire, nous vous proposons de découvrir 4 d’entre eux. Tous développent des solutions tangibles pour aider les villes dans cette transition.

Prenez les 6 fonctions essentielles suivantes - se loger, travailler, faire ses courses, s'éduquer, se soigner et accéder aux loisirs – ajoutez-y un périmètre de 15 min à pied et le tour est joué ! Voici la recette miracle de la ville du quart d’heure. Un défi lancé par Carlos Moreno aux villes du monde entier et que les maires du C40 ont saisi. De Copenhague, à Melbourne en passant par Ottawa, Paris, Nantes, Dijon, Mulhouse, Pantin : la ville du quart d’heure a fait le tour du monde. Elle nous invite à réduire nos déplacements carbonés, redécouvrir l’usage de mobilités actives et faire de l’hyper-proximité le levier de l’amélioration de notre qualité de vie.

LA CLOCHE :  “T’as pas 5 min” pour parler à ton voisin ?  

Si la solitude et l’isolement pèsent dans nos métropoles anonymes, la crise sanitaire n’a fait qu'aggraver cette problématique. La santé mentale des français, en nette dégradation, fait la Une des journaux. Le lien social nous manque et la ville du quart d’heure nous rappelle qu’il est pourtant le pilier de notre résilience et de notre qualité de vie ! La Cloche œuvre à le réhabiliter quotidiennement et nous pousse à l’intégrer dans nos gestes quotidiens comme le souligne sa campagne "T'as pas 5 min ?". Son ambition : démocratiser l’engagement citoyen ! C'est aussi l'objectif de son programme le Carillon qui invite les commerçants à fournir gratuitement aux personnes sans domicile des produits ou services prépayés par les habitants du quartier. Une occasion de "faire ensemble" et de mélanger des publics au cœur de nos villes pour renforcer les liens de solidarité.

La Cloche - BH11

TOTEM : L’autopartage solidaire et écologique c’est possible !

La ville du quart d’heure questionne également nos choix de mobilités. Quand vélos ou transports en commun ne sont plus adaptés aux besoins de déplacements incompressibles, d’autres alternatives à la voiture individuelle doivent exister !  Elles sont des leviers essentiels à l’inclusion. Aujourd’hui, une personne sur deux en insertion a déjà refusé un emploi pour des raisons de mobilité. Pour répondre à cet enjeu écologique et social, Totem développe un système d’autopartage collaboratif avec de petits véhicules électriques. Désireuse de faire de l’autopartage un service de grande consommation aux tarifs accessibles au plus grand nombre, la startup ruse pour réduire les coûts d’usage : collaboration avec de grands acteurs locaux, publicité sur les véhicules, entretien en économie circulaire par des acteurs locaux... Totem propose un service de mobilité propre à 1 euro le quart d’heure ! 

Totem - BH11

PICNIC : Et si l’architecture éphémère pouvait revitaliser nos quartiers ?

Revitaliser des espaces publics dépourvus de services de proximité constitue l’un des défis majeurs de la ville du quart d’heure ! Pop-up stores, kiosques citoyens, services urbains mobiles… Picnic développe des solutions d’architectures éphémères, modulaires, connectées et autonomes en énergies renouvelables. Produits localement sur le territoire de la Seine-Saint-Denis, ces modules éco-conçus et réversibles sont faciles à déployer et ramènent vie et services dans des territoires en manque de liens.

Picnic - BH11

LE BOCAL : Un équipement urbain de proximité d’un nouveau genre 

Rendre accessible aux habitants de Pierrefitte, en une quinzaine de minutes à pied, des espaces de vie où se retrouver, partager et co-construire des projets citoyens : telle est l’ambition du Bocal. Ce projet est un parfait exemple de tiers-lieu contribuant aux principes de la ville du quart d’heure ! Il s’agit d’un restaurant d’insertion zéro-gaspi, lancé par la régie de quartier de Pierrefitte (RAPID). Celui-ci récupère 80% de ses ressources alimentaires dans les grandes et moyennes surfaces et accompagne une partie de son personnel vers l’emploi. Le Bocal propose des services de restauration, de traiteur, des ateliers de cuisine anti-gaspi, mais aussi de l’aide alimentaire et une cantine solidaire accessible à tous. Ce lieu de convivialité emblématique du quartier répond au besoin crucial de développer des liens de proximité sur ce territoire et offre une cuisine de qualité, très bon marché, accessible à des publics à modestes revenus.

Le Bocal - BH11

 

Pour aller plus loin :

Une semaine dédiée à la ville du quart d'heure en vidéo, à laquelle nous avons participé !

Le recueil sur la ville du quart d'heure de la chaire ETI

Partager sur :

Lire aussi #Open Innovation, #Startup, #Évènement, #Expérimentation

L'Urban Lab présente les lauréats de la 4ème édition de son programme d'expérimentation urbaine

propulsé par Urban lab

Ces solutions innovantes seront testées en conditions réelles dans le quartier "Chapelle-S" (18e ardt) par les habitants et usagers du quartier. Pendant 18 mois, l’Urban Lab - lui-même installé au cœur de ce terrain d’expérimentation - accompagnera les lauréats dans le montage, la recherche de terrain, le déploiement, le suivi, l'évaluation et la valorisation de leur projet. La finalité de la démarche est d’identifier des solutions contribuant à améliorer le cadre de vie des Parisiens et à renforcer l’attractivité, la résilience et la sobriété de la ville. 

Belle Histoire n°15 : Réhumaniser nos quartiers : Comment conjuguer humain et urbain ?

propulsé par Urban lab

Conviviale, productrice, inclusive, durable, fédératrice, solidaire… Vous aussi, vous vous demandez comment rendre nos villes plus désirables ? Si s’échapper des centres urbains pour vivre au vert en fait rêver plus d’un, particulièrement depuis les confinements épisodiques où chacun a vu s’intensifier le besoin de lien social, de sens et de grand air, d’autres travaillent au quotidien à réhumaniser nos grandes métropoles par des projets d’innovation sociale ! Vie de quartier, réseaux solidaires de proximité, relance de l’artisanat et de la production locale, développement de circuits courts, lieux de rencontre et de culture… De l’initiative locale à la démarche globale, nombreux sont les acteurs de la ville qui s’engagent pour permettre à chacun de se réapproprier l’espace, de l’adapter à ses besoins et de simplement fabriquer le territoire à l’image de ses habitants ! 

 

Pour cette 15ème Belle Histoire, nous vous emmenons à la rencontre de 5 projets qui œuvrent, chacun à leur manière, à transformer la ville pour la rendre plus attrayante au quotidien. Partez à la rencontre des foncières solidaires Bellevilles et Base Commune, de la manufacture des imaginaires What Time is I.T., de la coopérative d’artisans La Fabrique de la Goutte d’or soutenue par Paris Habitat et enfin de la ressourcerie de la Mine. Bonne lecture !

Allier croissance et impact positif ? La gymnastique mentale des entrepreneurs

propulsé par Paris&Co

A l’heure où les défis environnementaux et sociaux se font de plus en plus urgents, gouvernements, villes et entreprises multiplient les initiatives pour répondre à ces derniers. On assiste à une prolifération des labels, des démarches RSE et des transformations internes dans les grandes entreprises depuis quelques années. Mais, qu'en est-il de l’écosystème des startups ? Sont-elles plus vertueuses ?